Accueil » Focus, Taxe carbone domestique

Pourquoi je pense que la taxe carbone est une idée juste

7 septembre 2009 Un commentaire

fk_bikingContribution climat énergie, CCE, 2CE, taxe carbone, contribution carbone… appelez-la comme vous voudrez, elle ne pourra pas être indolore. Les Français le sentent. Les astuces lexicales ne les dupent pas. Mais elles contribuent au sentiment qu’on leur joue un mauvais tour de passe-passe, « l’embrouille de l’été». Une embrouille écologique tout d’abord : le réchauffement climatique, s’il n’est plus sérieusement remis en cause, serait moins la cause des activités de l’homme que le fait d’évolutions climatiques naturelles séculaires ? Quel est le sens d’une initiative isolée de la France ? Une embrouille économique ensuite : les dépenses d’énergie étant contraintes, quelle pourrait être  l’influence de l’augmentation de quelques centimes du litre de gazole sur le comportement des automobilistes ? Avec un pouvoir d’achat en berne, comment dégager pour chaque ménage, pour chaque entreprise, des moyens pour investir dans les technologies propres ? Une embrouille fiscale enfin : comment parler de redistribution alors que les finances publiques sont exsangues et que Bercy cherche à compenser la suppression de la taxe professionnelle ? Comment évoquer un taux de prélèvements  obligatoires constant  si a contrario, on ne réforme pas la fiscalité locale ?  Comment ne pas voir le risque de pénalisation des ménages, surtout les plus modestes ? C’est d’ailleurs sur ce point précis de l’équité sociale que se focalise la crispation du PS.  La taxe carbone est trop souvent perçue au mieux comme un nouvel impôt destiné à masquer les difficultés budgétaires, au pire comme une mesurette de bonne conscience et une usine à gaz inutile pensée par des technocrates…

Pas d’accord ! Auprès de mes concitoyens, bien plus responsables et conscients des enjeux environnementaux que les politiques ne l’imaginent, je voudrais rappeler la philosophie et l’équilibre du dispositif que d’autres pays, principalement scandinaves, n’ont pas hésité à mettre en oeuvre. C’est tout l’objet de ce site. J’espère qu’il permettra à chacun d’adhérer davantage à ce projet exigeant, qui n’a de sens que s’il est bien compris et partagé par tous !


One Comment »

  • Kraus said:

    Ne pas taxer toutes les énergies électriques, même nucléaire, est une erreur politique majeure. En effet, dans 60 ans quand l’uranium et le plutonium viendront à manquer nous pourrons légitimement regréter de ne pas avoir réalisé aujourd’hui les investissements nécessaires pour remplacer les 60 GW fournis par nos 19 centrales nucléaires actuelles et 21 centrales nucléaires à l’horizon 2017.
    Avec un prix de revient de 6,5 Euro par kwh et demain de 8,5 Euro le kwh lorsqu’il sera produit par une centrale nucléaire de 3ème génération, ce mode de fabrication de l’électricité est 4 fois plus cher que l’hydroélectricité sans compter qu’il a l’inconvénient de générer 30% de perte en ligne lors de l’acheminement de courant du point de production au compteur de l’utilisateur. Par ailleurs ne pas taxer toutes les énergies, même nucléaires, revient à limiter l’émergence de nouvelles technologies qui consistent à collecter l’énergie qui nous entoure à l’origine du déplacement de notre système solare à la vitesse vertigineuse de 400km/s.
    La France par cette décision prend un véritable recule à l’instar des Etats Unis lorsqu’ils ont dénigrés les travaux de Tesla dans les années du tout pétrole.

Laissez votre commentaire!

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez sympa. Ayez un bon esprit et restez dans le sujet. Pas de spam.